Le toner : comment bien le choisir ?

0
282
Pour pouvoir imprimer des textes et des images sur papier, nous avons nécessairement besoin du toner. Ce dernier est un agent colorant utilisé aussi bien dans les imprimantes que les photocopieurs. Inventé depuis que le procédé d’électrophotographie a été mis au point, le toner a connu de nombreuses améliorations. De ce fait, il en existe de diverses marques, de différentes qualités, etc. Si vous n’êtes pas un spécialiste du domaine, voici alors comment bien choisir votre toner.

Qu’est-ce qu’un toner ?

Le toner est l’élément central de tout procédé d’impression de texte ou d’image sur papier. On l’utilise avec des appareils aussi divers que les imprimantes laser, les imprimantes LED, les photocopieurs et autres appareils multifonctionnels. Il est également connu sous le nom d’encre en poudre et se distingue alors par sa composition particulière. Ainsi, d’un aspect ultrafin, les particules du toner pourraient mesurer au microscope entre 2 et 12 µm de diamètre. Pour ce qui est de sa composition chimique et physique, on y retrouve :

  • de la résine synthétique ;
  • des pigments colorés ;
  • de l’oxyde de métal magnétisable ;
  • d’infirmes quantités d’agents de séparation (cire et silicone) ;
  • etc.

Néanmoins, il est essentiel de souligner que la composition physico-chimique d’un toner n’est pas homogène. Elle dépend aussi du fabricant du produit. Ainsi, la proportion des différents éléments composant un toner peut varier selon l’année de fabrication de ce dernier, et ce même s’il s’agit de la même marque.

Comment bien choisir son toner ? Les couleurs…

La couleur de toner la plus connue sur le marché est la couleur noire. En effet, elle est la plus utilisée dans les diverses impressions du quotidien. Cependant, on compte depuis quelques années des photocopieurs et imprimantes utilisant un procédé de quadrichromie. Dans ce contexte donc, ils n’utilisent pas 1 toner, mais plutôt 4 toners. Ceux-ci prennent alors les couleurs suivantes :

  • le noir ;
  • le cyan ;
  • le magenta ;
  • le jaune.

Dans le choix alors de votre imprimante ou photocopieur, vous avez donc la possibilité entre opter pour un appareil monochrome ou un autre utilisant le procédé de quadrichromie. Le premier est conseillé, si généralement on fait des photocopies en blanc noir. Le second par contre est un choix opportun quand l’usage de l’appareil n’est pas personnel et est destiné à un usage intensif comme dans le cas des PME et autres entreprises. À cet effet, il est essentiel de garder à l’esprit que la plupart des appareils utilisant le procédé de quadrichromie ont un défaut. En faisant usage de 4 toners, si l’un des toners est défectueux, l’impression est mauvaise et l’appareil aussi se retrouve du coup en panne.

Comment bien choisir son toner ? Le toner de marque ou le toner compatible…

Il existe sur le marché deux grandes variétés de toner. Le toner de marque et le toner compatible. Le premier est encore appelé toner original ou OEM ;sa particularité vient du fait qu’il est produit par les concepteurs d’imprimantes ou de photocopieurs. En effet, chaque entreprise qui fabrique ces types d’appareils propose son encre. Ce qui fait alors que sur le marché, on a une infinie de marques de toners compatibles uniquement avec les appareils pour lesquels ils sont conçus. Vivement recommandé par les fabricants eux-mêmes, le toner de marque est utilisé généralement durant la période de garantie de l’imprimante ou du photocopieur. Ces avantages sont notamment :

  • son originalité (il correspond aux critères définis par le fabricant de l’imprimante) ;
  • sa fiabilité ;
  • sa facilité d’usage ;
  • sa haute qualité d’impression ;
  • etc.

Dans le cas du toner compatible, il s’agit plutôt d’une encre alternative au toner original. Il est conçu par des sociétés tierces qui mettent sur le marché des cartouches génériques. Pour ce faire, elles doivent prendre un certain temps pour copier le toner original.

Dans la catégorie des toners compatibles, on retrouve aussi les toners rechargeables qui ont été remplis à nouveau et les toners reconstruits qui ont été remis à neuf. Dans l’un ou l’autre des cas, ils ont plutôt un cout moins élevé que celui des toners originaux. On les retrouve dans les boutiques dédiées à cet effet à l’instar de toner Brother.

Comment bien choisir son toner ? Le choix des appareils d’impression

Le choix de l’appareil d’impression est un facteur très important à prendre en compte. En effet, lorsqu’on désire acheter une imprimante ou un photocopieur, il est conseillé de s’intéresser à une marque bien connue du marché. Cela a de nombreux avantages. Le premier étant qu’il est plus facile de trouver les pièces de l’appareil et par conséquent son toner original, le second étant qu’on peut toujours faire usage d’un toner compatible.

Sur le marché aujourd’hui, les marques d’imprimantes et de photocopieurs sont nombreuses. Néanmoins, les plus connues sont entre autres Canon, Epson ou encore HP. S’intéresser à ces marques permet alors de bénéficier d’un avantage économique certain. Certes, elles conseillent toujours l’achat de toners de marque, mais les toners compatibles représentent une alternative rentable non négligeable. Ainsi, on estime qu’en choisissant des toners compatibles on pourrait réaliser entre 30 et 60 % d’économie sur les coûts d’impression.

Cependant, on ne saurait occulter l’importance de toujours acheter des toners compatibles de qualité à défaut du toner de marque. Les premiers sans être déconseillés peuvent causer de nombreuses défaillances en cas de mauvais choix aux imprimantes ou encore aux photocopieurs. L’une des pannes les plus récurrentes étant l’arrêt de l’appareil alors que la cartouche d’encre n’est pas encore vide.

N. B. : Autant il existe de marques d’appareils, autant il existe de toners originaux. À cet effet, la plupart des sociétés tierces proposant des toners compatibles n’arrivent pas à produire les toners de toutes les marques. C’est pourquoi il est conseillé de s’orienter vers des marques de grandes notoriétés.

Comment bien choisir son toner ? Le prix…

Le prix des toners varie en fonction de nombreux paramètres. Il s’agit entre autres :

  • du type de toner (de marque ou compatible) ;
  • du fabricant du toner ;
  • de la qualité du toner (surtout les toners compatibles) ;
  • de la capacité de la cartouche ;
  • etc.

Le type de toner influence son prix dans la mesure où les toners de marque sont plus chers que les toners compatibles. De la même manière, il n’existe pas de prix standard pour les toners. Chaque marque proposant son prix avec les avantages qui vont avec. Néanmoins, il existe de nombreuses variantes de toner, surtout parmi les encres compatibles. On retrouve à cet effet sur le marché, des toners de qualité modestes et des toners de très grandes qualités. La qualité est donc critère important qui détermine les prix des encres.

L’autre paramètre qui peut également influencer le prix d’achat d’un toner est la cartouche. Celle-ci est le contenant de l’encre en poudre. Son volume de remplissage peut être normal, XL ou de très grande capacité. Le choix de l’une ou l’autre de ces grandeurs garantit plus ou moins l’autonomie de l’appareil. Néanmoins, il est recommandé pour un usage intensif de l’imprimante ou du photocopieur d’opter pour des cartouches de grandes capacités. Elles ont en effet un rapport qualité/prix plus intéressants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here