FNAC Val d’Europe

0
317

FNAC Val d’Europe

fnac val d'europeSituée dans le centre commercial Val d’Europe, la Fnac Val d’Europe accueille ses clients sur une surface commerciale de 2000 m². Tous les univers de la Fnac y sont présents : les livres, les disques, les DVD, l’univers Fnac Kids, la carterie, la micro-informatique, la TV, le son hifi, la photo et les objets connectés, maison & design.

Pour les places de spectacles, l’espace billetterie de Fnac Spectacles actualise toujours une large sélection d’événements.

 

Adresse : Fnac Val d’Europe – Centre Commercial International Val d’Europe 14, cours du Danube Espace 334 – Serris – 77711 Marne-la-Vallée

Téléphone : 0825 020 020 (0.20€/min+appel)
Télécopie : 01 64 63 30 20

E-Mail : valeurope@fnac.tm.fr

 

fnac val d'europe

Horaires d’ouverture :

lundi – mardi – mercredi – jeudi – vendredi – samedi 10:00 – 21:00

dimanche 10:00  19:00

 

CONSEILS FNAC VAL D’EUROPE

Comment choisir le bon instrument de musique ?


Le choix de l’instrument de musique est important pour ne pas compromettre la relation ludique et affective avec la musique.

Il y a beaucoup d’enfants qui s’approchent de l’étude d’un instrument de musique chaque année : faire un bon choix est également important pour la bonne évolution du parcours éducatifL’éducation musicale « idéale » prévoit des cours préparatoires au chant et au mouvement rythmique dans les premières années de la vie, pour arriver au choix d’un instrument, en principe, aux environs de sept à huit ans.

Bien sûr, il n’existe pas de règle valable pour tout le monde et c’est aux parents de vérifier leurs inclinations et soutenir les désirs musicaux de leurs enfants, sans forclusion. Il y a des enfants qui montrent très tôt une préférence pour un instrument spécifique, d’autres qui peuvent déjà avoir à la maison un piano ou une guitare et ont essayé en quelque sorte de les jouer, ou un frère ou un ami qui étudient déjà la musique et les ont invités à essayer.

Plus un enfant aura la possibilité d’approcher différents instruments de musique, plus son choix sera probablement correct. Nous devons également prendre en compte que la relation avec l’instrument en tant qu’objet sera une ressource importante dans l’histoire musicale et évolutive de l’enfant ; au fil du temps, il s’y attachera, le portera souvent avec lui, il devra apprendre comment en prendre soin et en être responsable, de le sentir familier et de le connaître parfaitement dans son intégralité. 

En orientation, il faut également évaluer les éléments pratiques et concrets, tels que la taille d’un instrument, la facilité de gestion et les coûts à engager. Ce sont des considérations importantes que les parents doivent prendre en compte, une fois qu’ils ont décidé de faire étudier la musique à leurs enfants.

Piano et instruments à cordes

Le piano est toujours l’instrument le plus populaire. C’est un instrument d’approche initiale facile et la production du son est immédiat, contrairement à un violon ou une flûte.
Il donne la possibilité de voir les notes du clavier et de faciliter l’opération complexe du contrôle cognitif des mouvements et la lecture du pentagramme. Il convient de préciser que le piano est un instrument à hauteur fixe et qu’à partir de la position statique, l’élève est toujours assis et l’espace – aussi visuel et relationnel – est circonscrit. Il est donc essentiel que l’enseignant soit très bien préparé : il doit enseigner une respiration correcte, une posture flexible et développer la perception et la reconnaissance des différents sons.
Pour cette raison, les instruments à cordes, si frustrants au premier abord, s’avèrent précieux : ils construisent effectivement ce que les musiciens appellent «l’oreille interne», c’est-à-dire l’aptitude essentielle à reconnaître les relations entre les différents sons.

Instruments de musique à vent

Les instruments à vent méritent une attention particulière, pour les enfants qui ont souvent des problèmes respiratoires, qui portent des appareils orthodontiques correctifs ou qui ont des problèmes de langage et de phonation. Ces conditions prennent grand avantage de l’étude d’un instrument à vent, précisément à cause de la possibilité de réguler la respiration, la fine motilité de la bouche et la relaxation musculaire. Bien sûr, il est essentiel que l’enseignant dispose d’une formation adéquate et qu’il s’occupe constamment de sa mise à jour, de son parcours didactique, scientifique, éducatif et relationnel.

La bonne relation de l’enseignant avec l’enfant et ses parents est la base de tout succès dans le domaine de l’éducation musicale et de la pratique instrumentale. L’enseignant est également chargé d’informer les parents des progrès de l’étudiant et du projet d’éducation musicale : tous les enfants ne deviendront pas des musiciens professionnels, mais tous doivent avoir l’opportunité d’acquérir une bonne éducation leur permettant de tirer profit des grandes ressources cognitives et créatif de la musique. Un cours de musique bien fait est un cadeau pour toute une vie.

Inventaire des instruments de musique

Le piano est l’instrument le plus connu, le plus complet du point de vue harmonique et celui qui permet de produire des sons précis dès les premières leçons. Vous pouvez commencer très jeune, même à trois/quatre ans, en prenant soin de maintenir l’aspect ludique de l’apprentissage et de traiter la posture et la respiration pour éviter la tension musculaire donnée par la position statique.

  • Les instruments à cordes forment une grande famille : les plus connus sont le violon, l’alto, le violoncelle et la contrebasse. Ils nécessitent un bon contrôle et une indépendance des bras qui font des mouvements différents. Certaines méthodes d’enseignement (telles que Kodaly et Suzuki) permettent une approche correcte même pour les plus petits, mais adaptées généralement au moins en début de l’école élémentaire.
  • Les instruments à vent : ils sont nombreux et divisés entre les bois (flûte à bec et flûte, hautbois, clarinette, saxo, basson) et les cuivres (trompette, trombone, tuba, cor). En dehors de la flûte à bec qui peut être initiée même vers six/sept ans, les autres exigent l’apparition de la dentition finale et un certain poids corporel pour permettre des exercices de respiration. Ils constituent un excellent entraînement pour les fonctions liées à la bouche et à la respiration.
  • Les instruments de la tradition non européenne, comme les percussions, sont constituées d’un nombre pratiquement illimité de types : habituellement on étudie dans les écoles les tambours pendant huit ou neuf ans, mais chaque enfant fait des « expériences » sur les percussions dès le plus jeune âge. C’est un excellent moyen pour réguler l’énergie et l’agressivité et pour travailler la coordination.
  • Les instruments à cordes pincées : le plus célèbre est la guitare, que tous les garçons, tôt ou tard, essaient de jouer. C’est un instrument assez complexe et est enseigné toujours vers sept ou huit ans. Son étude peut commencer aussi à un âge plus avancé, en particulier à l’adolescence, ainsi que celle de la guitare électrique ou la basse. La harpe classique et la harpe celtique sont des instruments difficiles mais d’une grande beauté sonore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here