CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Déchaussement ou maladie parodontale

LE DÉCHAUSSEMENT OU MALADIE PARODONTALE
(!) - Autrefois appelé « arthrite dentaire », le déchaussement est un phénomène différent de la rétraction de la gencive > Rétraction de la gencive.
Le déchaussement est une affection qui touche les tissus de soutien de la dent (parodonte). Il se traduit par une perte osseuse (alvéolyse) et une baisse du niveau d’attache de la gencive. Il y a de nombreuses formes de déchaussement selon qu’il est chronique (parodontose) ou aigu (parodontite), que la résorption est uniforme horizontale ou par poches (poches parodontales qui s’infectent, ancienne « pyorrhée alvéolodentaire »). Seul l’examen radio permet de faire un diagnostic précis.

HIST. Eustache (1520-1574) est le premier à distinguer la carie de la parodontose. Il préconise un traitement chirurgical. Chaque civilisation développe ses remèdes. Au cours des siècles, on s’efforce tant bien que mal de combattre sa conséquence : la mobilité des dents. En Égypte, on ligature les dents mobiles avec des fils d’or. En Chine, on les consolide avec de petits morceaux. Celse mentionne la cautérisation des gencives malades et la réalisation de contentions pour renforcer les dents mobiles. Au XVIIIe et au XIXe siècle, la mode est aux élixirs variés : écorce du Pérou, infusion de rose dans une teinture de myrrhe. Chaque dentiste a sa recette dont il assure qu’elle est la plus efficace. De Bunon à Bertin en passant par Rogers, chaque auteur préconise son « eau antiscorbutique », parée de toutes les vertus dont celle de raffermir les gencives, de dissiper le gonflement et de calmer la douleur. Quant aux charlatans, ils vendent à prix d’or des élixirs de leur invention, souvent caustiques, ou solutions alcoolisées censées « raffermir les dents si elles sont ébranlées ». Dans les campagnes, on prépare des décoctions à base de lierre. Symbole d’attachement, la plante, en raison de sa racine particulièrement solide, est censée raffermir les dents branlantes.

QUELS SONT LES SIGNES DU DÉCHAUSSEMENT ? : lire la suite >>>



©  Éditions Luigi Castelli >> RETOUR SOMMAIRE >>
>> Pour une consultation plus confortable, achetez le pdf  >>


Page d'accueil de l'auteur sur le site (questions et réponses, nombreux articles)

        
Réalisé avec Sitedit