CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Brigitte Deruy - Nouvelle : La Petite Morte
..............................................................................................................................
700 mots, 3 minutes de lecture


 « Ma Petite Morte.

Ce jourd’hui, 28 décembre 1957, enfin je me décide à t’écrire. Cela fait 20 ans que je résiste. 20 ans que tu fais partie de mon corps, de mon sang, de mes tripes, de chacune de mes pensées, de chacune de mes nuits, de chacun de mes jours. 20 ans que tu te coules dans mes soupirs. 20 ans que tu es enfouie dans le cœur de ma mémoire et la mémoire de mon cœur. 20 ans que je t’emprisonne, que je te chéris, Ma Petite Morte.

Que tu étais belle dans cette boîte que j’avais confectionnée pour toi. Te souviens-tu ? Je l’avais tapissée avec le rideau pourpre du salon, celui que tu aimais ouvrir le matin, pour regarder, dehors, le temps qu’il faisait.

Que tu étais belle, dans cette robe blanche de dentelle anglaise. Te souviens-tu ? C’était la robe de mariée de Maman. Elle sentait la naphtaline et les odeurs d’un temps heureux. Te souviens-tu ? J’avais coiffé tes beaux cheveux noirs. Ils entouraient ton visage pâle. J’avais verni tes ongles. J’avais rougi tes lèvres.

Que tu étais belle !

Tes couleurs préférées étaient le rouge et le blanc. Ma Petite Morte, j’avais respecté tes goûts. De rouge et de blanc, je t’avais parée. Cette petite tâche de sang en forme d’étoile ornait ta tempe…

Suite… (•>)




•> Brigitte Deruy
..............................................................................................................................
•> Sommaire des Nouvelles

12/12/2006
Réalisé avec Sitedit