CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Le réseau Focalis au service des professionnels de l'image et du texte

En tant qu'éditeur, je tiens à saluer une initiative que je trouve particulièrement intelligente et intéressante, la création d'un réseau d'auteurs. J'y suis d'autant plus sensible que l'un de mes auteurs en est à l'initiative, Didier Vereeck, cofondateur avec Cédric Chassagne, que deux autres de mes auteurs y sont actifs, Xavier Coulmier et Guillaume Laget, de même que trois intervenants sur le site des éditions : Bruno Mercier, Nicolas Genette et Jean-Marie Sepulchre. Quand je vois la première vitrine (voir l'article Réseau Focalis, la diversité en action !), je me dis que j'ai de quoi envisager des collaborations !

Je souhaite toute la réussite à leur réseau Focalis, avec une certaine impatience. Tout professionnel cherche via internet mais est déçu des résultats.

Si on trouve une image ou une galerie prometteuse, on veut en voir d'autres et entrer en contact avec leur auteur. On ne peut pas toujours et si on y arrive, on a toutes les chances d'être déçu par la réalité de sa production ou par son comportement peu professionnel (voire méprisant, ça m'est arrivé). Aussi pour mes besoins et ceux de mes confrères, je tourne avec mes auteurs, visibles sur la galerie Arana.

Si on cherche des auteurs, eh bien… c'est un peu le désert. On dit qu'il y a en France autant d'auteurs que d'habitants mais ce n'est qu'une illusion. Auteur est le dernier terme à la mode et surtout, il faut bien le dire, un bon statut fiscal et social. Je ne suis pas loin de penser que c'est une des raisons pour lesquelles il y a tant d'auteurs.

Les vrais auteurs, qui produisent un travail personnel, suivi et de longue haleine, sont en vérité rares. La plupart des soi-disant auteurs se contentent de compiler des informations ou de reproduire les photos existantes, parfois en mieux mais pas toujours. Un réseau tel que Focalis, qui veut proposer « le meilleur de l'auteur », comme ils disent, et surtout « avec une personne derrière la photo », selon leur expression, c'est tout à fait ce dont nous avons besoin, nous autres éditeurs.

Je vois que Focalis compte travailler de manière professionnelle avec des engagements de qualité. J'appelle cela de mes vœux car travailler avec des auteurs plus ou moins artistes n'est pas une sinécure.

Du côté des auteurs de l'écrit, obtenir un texte calibré et sans fautes de syntaxe ou d'orthographe oblige à ne fonctionner qu'avec un nombre limité d'intervenants connus pour ces qualités ; quant à obtenir ledit texte rapidement, cela tient de la gageure, très peu d'auteurs en sont capables.

Du côté des photographes, récupérer une photo peut demander deux semaines, et encore alors se retrouve-t-on avec une version dans des formats plus ou moins ésotériques, avec des noms à coucher dehors et si longs qu'on n'en voit que le début et la fin dans le navigateur du bureau. Et trois fois sur quatre, ce n'est pas encore la bonne version, au moment de l'utiliser il faut faire un réimport d'urgence, parfois lorsque le document est déjà chez l'imprimeur.

Un peu de normalisation dans la manière de travailler avec les professionnels ne nuira donc certainement pas aux auteurs !

Je vois également que le réseau Focalis veut promouvoir des auteurs aux diverses qualités, notamment écrit, graphisme et internet. Ça, c'est un vrai plus car en tant qu'éditeur, c'est toujours pénible de devoir multiplier les intervenants pour tout projet. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai confié la plupart de mes travaux à Didier Vereeck. Si le réseau Focalis m'offre d'autres opportunités de collaboration, j'en serai heureux, dans le but de renouveler ma production et mes pratiques.

Quant à la ligne éditoriale à la fois variée et de qualité qu'affiche le réseau Focalis, c'est évidemment un très gros plus dans ce fatras qu'est devenu l'image sur internet. J'attends avec une certaine impatience le site du réseau et les diverses initiatives qui seront prises, notamment dans le domaine de l'édition, bien entendu.

Pour en savoir plus :
> Réseau Focalis, la diversité en action !

 


© Éditions Luigi Castelli
Réalisé avec Sitedit