CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Photo : Un artiste réfractaire au numérique forcé d’en essayer un !

On connaît ma réserve au sujet du numérique : malgré ses avantages et sa résolution supérieure, je suis dubitatif quant aux rendus. Lors d’une conversation entre Jean-Marie Sépulchre et Fujifrance, l’idée a été lancée : et si un artiste réfractaire au numérique testait un Fuji S5, réputé pour son rendu pas trop numérique ?

Heureux de cette chance (trois semaines de test), je suis inquiet : avant de recevoir le S5, je n’avais jamais eu en mains un appareil numérique. Malgré les forums, bien des choses restaient pour moi mystérieuses.

Est-ce que ma rusticité technique tiendra le coup face à la complexité numérique ? Sur mon antique F90 X mon seul réglage est la profondeur de champ. Pour moi, faire une photo se résume à appuyer sur le déclencheur. Si je dois réfléchir à la technique, je perds l’état d’esprit qui me permet d’avoir l'œil, de sentir intérieurement les photos à l’avance.

Est-ce qu’un artiste adepte du rendu argentique fidèle à une pellicule (Supéria 100) peut trouver des qualités au numérique via le S5 ? Question corollaire, est-ce que ce boîtier peut convenir à un débutant en numérique ?

Le boîtier n’était pas encore arrivé que déjà j’avais des angoisses de boutons à manipuler en tous sens, de sous-menus du sous-menu à faire défiler, d’images tremblotantes à regarder sous formes de pixels égarés sur un écran arrière. Plus tard dans la nuit j’imaginais la fin de mon travail artistique résumé à un tas de pixels, le triomphe du pixel sur le grain se traduisant par la fin absolue de l’art… Et si le pixel mort devenait le seul avenir de l’humanité ? Je me voyais Sisyphe, à sans cesse recommencer les prises de vue pupille rivée sur l’histogramme. Stakhanov de la photo, je changeais sans arrêt de boîtier pour comparer argentique et numérique. Le tout avec le compagnon qui ne me quitte jamais, Mister Gitzo-5 kilos. Cauchemar ? Ou pas ?


Les photos qui illustrent cet article ont été choisies pour la comparaison argentique-numérique. Pour se faire une idée du rendu et du résultat artistique de l’essai du S5, consulter les galeries en fin d’article qui constituent une sélection cohérente.
 

© 08/04/08, Éditions Arana - Didier Vereeck

Réalisé avec Sitedit