CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Un outil de diagnostic au service de la vérité inconsciente
..............................................................................................................................
Jean Tachlo, psychologue, est un fervent adepte du Dictionnaire du langage de vos Dents.
..............................................................................................................................

Jean Tachlo, comment avez-vous décidé d’utiliser le Dictionnaire du langage de vos dents dans votre pratique de psychologue ?
Je n’ai pas décidé. Je l’ai mis dans ma salle d’attente.

Vous ne vous le faites pas voler ?
Ma salle d’attente n’est pas un hall de gare ! Et je préfère qu’ils me volent ça que Paris Match ! Trêve de plaisanterie, certains patients m’ont posé des questions ou m’ont fait des réflexions intéressantes.

Vous perdez votre rôle, alors ?
Bien au contraire, tout commence. Le patient a identifié le problème, reste à le verbaliser. Parfois, un travail de deuil commence.

De deuil ?
Oui, le deuil de sa souffrance, de ses illusions. Se libérer d’un passé occulté n’est pas facile. Sans le savoir, c’est pour ça que les gens viennent me voir.

Vous vous en servez dans votre pratique quotidienne alors ?
Quotidienne, pas tout à fait. Tout le monde ne réagit pas au livre qui trône dans la salle d’attente ! Je ne m’en sers pas systématiquement. Mais quand un patient bute sur quelque chose, je lui propose de consulter le dictionnaire.

Comme ça, sans thème ?
À lui de trouver. Il sait bien quels problèmes dentaires il a ! Alors , il revient tout excité ! « Ça, c’est incroyable, c’est juste ce qui m’est arrivé ! »

Ça l’a touché
Oui. Du coup, on peut commencer à travailler. Car beaucoup de gens ne comprennent pas que tant qu'on n'est pas touché, on ne peut faire de réel travail, on tourne en rond dans son mental.

Et ceux qui ne trouvent pas tout seuls ? Vous les envoyez chez le dentiste ?
Non, je leur demande si une dent leur fait mal, ou s’ils pensent à un problème dentaire qui les a marqués. Ou si un problème s’est réveillé. Ensuite je leur fais lire la suggestion du dictionnaire.



C’est moins une révélation ?
Oui, il faut qu’ils traduisent dans leurs termes une vérité qu’ils s’étaient masquée jusque-là. Mais sans ça, on n’y serait peut-être jamais arrivés ! En tout cas, ça m’a aidé plus d’une fois à débloquer une situation ! Au final, le dictionnaire est un excellent outil de diagnostic au service de la vérité inconsciente.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
        
..............................................................................................................................
    
..............................................................................................................................

Réalisé avec Sitedit