CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Surchauffe au pôle sud



D'après un article paru dans l'Express du 17-01-2008 : Le pôle sud perd le nord par Marion Festraëts

On pensait jusqu'ici que son extrême froideur (- 89 degrés) protégeait l'Antarctique du réchauffement qui affecte le pôle nord. Mais il n'en n'est rien et les climatologues doivent revoir leurs prévisions à la hausse. Hausse notamment du niveau des mers provoquée par la fonte massive d'amas de glace qui, à ce rythme, devraient produire une élévation de 5 millimètres du niveau des océans en moins d'une centaine d'années.

Si l'Est du continent Antarctique résiste bien, les glaciers de l'Ouest fondent beaucoup plus rapidement qu'ils ne devraient. La faute au courant circumpolaire antarctique qui s'est déplacé vers le sud et vient baigner le pied des glaciers d'une eau à 2 degrés, considérée comme chaude sous ces latitudes. La partie occidentale de l'Antactique a ainsi gagné 5 degrés en cent ans, un bond climatique qui inquiète les scientifiques.

Première alerte, en février 2002, une plaque de glace, haute de 200 mètres et d'une superficie équivalente au Luxembourg, s'était détachée de la banquise. Baptisé Larsen B, l'icerberg avait fondu en quelques semaines.

Ce phénomène hors du commun a inspiré à Jacques Osanati un roman ayant pour cadre une immense plaque de glace détachée du continent Antarctique et dérivant au gré des courants polaires pour finir par se désintégrer. Sur cet iceberg, véritable île de glace perdue au milieu de l'océan antarctique, un homme en quête de lui-même installe son campement et assiste à la dislocation de son territoire éphémère. Le « Fou de l'Antarctique » vivra durant quelques semaines une aventure physique éprouvante (parsemée de rencontres cocasses ou décisives) et surtout un voyage intérieur propres à le changer à jamais… s'il s'en sort. 


Réalisé avec Sitedit