CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre électronique pdf Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Acidité de la salive ou acidité en bouche



Acidité de la salive ou acidité en bouche

L'acidité de la salive se traduit par un pH inférieur à 6,7 (pH, potentiel hydrogène, nombre qui décrit la basicité ou l’acidité d’un milieu, pH 7 étant la neutralité).

Problème des temps modernes, l’acidité doit être combattue car sa maîtrise conditionne à la fois la pérennité des travaux réalisés en bouche et la toxicité des plombages et autres alliages.
———————————————––––––––––––––––——————
Hist. En 1891, Dam prend en compte le degré d’acidité de la bouche qu’il mesure par un papier réactif.[…] Dam propose des formules de dentifrices adaptés à chaque état et destinés à rétablir l’équilibre.
———————————————––––––––––––––––——————
Quelle origine ?

Maladie de terrain
La salive joue normalement un rôle tampon en neutralisant l’acidité en excès. Chez les personnes prédisposées à un terrain acide, la salive, trop acide au départ, ne peut jouer son rôle neutralisant.

Maladie de civilisation
Le stress est un agent d’acidification de la salive. L’alimentation trop acide (sodas, boissons gazeuses, confiseries) et trop riche en sucres (les sucres sont transformés en acides par les bactéries de la bouche) contribue à abaisser le pH de la salive. Les grignotages sucrés entretiennent un pH acide. Une alimentation riche en protéines animales (qui produisent des déchets acides) est acidifiante.

© 2007 Éditions Luigi Castelli
..............................................................................................................................
En savoir plus

Réalisé avec Sitedit