CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Un conte de Didier Vereeck : Le mystère du reflet noir


Un jour dans le lointain pays d’Entre-deux-eaux, une princesse hésitait sans cesse. Entre deux, son cœur balançait. Pourquoi fallait-il choisir entre les eaux sombres et les eaux colorées ? Pourquoi fallait-il savoir qui était le plus beau, du filé d’eau ou des mosaïques, du flou ou du net ?
Le temps était passé sans qu’elle se fût rendue compte de quoi que ce soit. Elle allait dans sa vie presque comme une étrangère, presque inconsciente de passer à côté de l’essentiel. Or, dans le pays d’Entre-deux-eaux, l’essentiel était invisible aux yeux.
Son âge avançait quelque peu et l’heure de se décider approchait. Son âge… Par ici, il se mesurait en évanescences. Difficile d’expliquer à un terrien ce qu’est une évanescence. Une évanescence, c’est quelque chose comme le bruit d’un photon qui caresse une molécule.
Bref, quoi qu’il en soit, Princesse avait dépassé le nombre d’évanescences habituel accordé aux jeunes filles avant leur mariage. Batifoler en les eaux était désormais une époque révolue. Elle devait découvrir le secret de son cœur.
Princesse se mit en chemin car elle voulait en avoir le cœur net. Choisirait-elle les volutes voluptueuses ou les cellules de lumière ? Les reflets changeants ou les vitraux brillants ? Le bleu ou le jaune, le sombre ou le clair ? Entre deux eaux, il faut choisir de poindre, et poindre c’est naître enfin à soi-même.
Elle commençait à se désespérer car elle n’avait aucune idée de la manière de s’y prendre. Elle se souvint qu’un vieux sage lui avait dit de cultiver ce sentiment…
 
>>
 
Didier Vereeck (écrits)
Portfolio photo de Claude Delmas associé au conte
..............................................................................................................................
Sommaire des Contes
Menu Littérature
© 2007 - L'Ouisti 22/12/2007
Réalisé avec Sitedit