CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Plombage, dépose

LA DÉPOSE DES PLOMBAGES
(!) - Lire auparavant Plombage, Plombage-dangers.
Si la dépose des amalgames a connu un tel engouement, c’est qu’il est tentant de trouver une cause unique à tous ses maux. Au-delà de l’aspect rationnel, retirer le « plomb », d’aspect gris et sale, est un acte cathartique. Il peut le devenir si le patient se prépare émotionnellement et psychologiquement à la dépose.
Se prendre en charge en toute conscience. Les travaux les plus récents montrent que le corps ne peut enclencher la libération du poison physique (métaux lourds) tant que le poison psychique (émotions bloquées) n’est pas libéré. Le patient doit sortir du rôle de victime, empoisonnée à son insu, pour comprendre qu’une part de lui a appelé le poison. S’il ne comprend pas la fonction qu’a rempli le plombage à un moment de sa vie, il ne peut espérer évacuer les toxines. Retirer le plombage, c’est libérer, consciemment ou inconsciemment, un contenu souffrant. Procéder à la dépose sans conscience ne produit pas la détoxination espérée et conduit à la réactivation du problème (reprise de carie), avec à terme son enfouissement, cette fois un peu plus profondément car la dent sera dévitalisée et couronnée. Seule une dépose faite en conscience, accompagnant une libération émotionnelle, peut permettre au corps de se débarrasser de ses poisons. On devra réfléchir à l’après-plombage : par quoi les remplacer ?

Comment retirer les plombages : lire la suite >>>



©  Éditions Luigi Castelli < RETOUR SOMMAIRE >
POUR UNE CONSULTATION PLUS CONFORTABLE, ACHETEZ LE PDF  >


Page d'accueil de l'auteur sur le site (nombreux articles)

        
Réalisé avec Sitedit