CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

Estelle Vereeck - Holistique - Pâtes d'obturation canalaire, danger !

Des implants médicamenteux

Introduites dans le canal de la dent après retrait du nerf au moment de la dévitalisation, les pâtes d'obturation canalaire se comportent comme un véritable médicament implanté, parfois à vie, dans les racines et l’os.

Loin d’être inertes, elles diffusent leurs composés irritants, allergisants ou toxiques grâces aux nombreux canaux microscopiques qui mettent en communication l’intérieur de la racine avec l’os qui l’entoure.

Les substances toxiques gagnent les nombreux capillaires osseux et passent ensuite dans la circulation sanguine pour contaminer l’organisme tout entier.

La diffusion sanguine est d’autant plus importante qu’une quantité variable de pâte aura fusé dans l’os entourant la racine. Un tel dépassement de pâte, très difficile à contrôler, est plus ou moins la règle en cas de traitement de racine.

L’excédent de pâte est une épine irritative, chimique et mécanique. Les pâtes non résorbables représentent à cet égard un danger majeur, l’excédent ne pouvant être éliminé, sauf par curetage chirurgical.

Composition

Certaines compositions ne sont pas connues et d’autres seulement partiellement. Pour connaître la composition des pâtes d'obturation canalaires des principales spécialités, envoyer un chèque de 5 euros ainsi qu'une enveloppe timbrée à votre adresse pour le retour. Commande à adresser à Éditions Castelli BP 504 13091 Aix Cedex 2

Nous vous enverrons par retour du courrier la liste et la composition des différentes catégories de pâtes :
- Pâtes résorbables à base d'Eugénol - oxyde de zinc
- Pâtes non résorbables ou peu résorbables
- Pâtes à base de résine époxy

Pour l'analyse des composants, se reporter au Pratikadent, page 453



 
Réalisé avec Sitedit